AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 COMMONERS ★ 4 sur 4

Aller en bas 
AuteurMessage
The King
& vous devez m’obéir.

& vous devez m’obéir.
avatar

Pseudo : luu&abby.
Célébrité : the king.
Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 230

MessageSujet: COMMONERS ★ 4 sur 4   Mar 8 Mai - 11:51

commoners ✿
Ils sont professeurs, vendeurs, médecins, coursiers, étudiants, mères de famille, employés de la poste, balayeurs, serveurs, cuisiniers et bien d’autres choses encore. Ils sont tout le monde et personne à la fois. Ils sont vous, ils sont moi. Ils se fondent dans la masse de ces milliers de passants croisés et recroisés à chaque instant – dans la rue, à bord du bus… n’importe où. Cette foule d’anonymes suit son traintrain quotidien et se concentre sur les petits tracas du moment. La famille royale, les problèmes de succession et les jeux de pouvoir… tout cela lui paraît bien loin. Beaucoup s’en contrecarrent. D’autres s’en amusent, lisant les derniers rebondissements de cette affaire dans les journaux du matin. Dans tous les cas, leurs réactions vont souvent de l’indifférence à la simple curiosité et s’aventurent rarement au-delà. Ils pensent ne pas appartenir au même monde que tous ces princes et princesses. Et pourtant, même aux échecs, il y a des pions, des pièces apparemment sans grand éclat, ni pouvoir conséquent. Néanmoins, manœuvrés correctement, ceux-ci peuvent sauver une reine. Ou anéantir un roi. C’est pourquoi leur opinion compte plus que l’on ne pourrait d’abord le penser. Les têtes couronnées tentent de leur plaire et de ne jamais les offusquer, tandis que les détracteurs de la monarchie cherchent à les rallier à leur cause. Ils croyaient n’être que des gens normaux, de simples spectateurs. Mais la partie a commencé, et eux aussi ont leur tout à jouer.

cho gae in ft. wang feifei (miss a)
lee dong wook ft. yong jung hyung (beast)
han do il ft. nam woo hyun (infinite)
baek emily kim hyunah (4minute)


Dernière édition par The King le Mer 31 Juil - 16:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://longlivetheking.frbb.net
The King
& vous devez m’obéir.

& vous devez m’obéir.
avatar

Pseudo : luu&abby.
Célébrité : the king.
Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 230

MessageSujet: Re: COMMONERS ★ 4 sur 4   Jeu 17 Mai - 10:22

Annyeong! Mon petit prénom c'est cho gae in. Je suis originaire de séoul. D'ailleurs, j'y suis né(e) le dix sept octobre ; ce qui fait qu'aujourd'hui, j'ai vingt cinq ans. Si vous saviez à quel point j'aime les hommes. Ça vous intéresse de savoir que je suis célibataire ? En tout cas, je suis actuellement lieutenant de police. Je suis commoners.
cho gae in

featuring wang fei fei (miss a).
crédit to cooky.




his little story
1) Gae In se souviendra toujours du jour où son Papa a été décoré. Pour l’occasion, il arborait son plus bel uniforme et s’était même rasé. Toute la ville était réunie pour le féliciter ; même le maire avait fait le déplacement. Mais ce n’est pas le clinquant de la cérémonie qui a ébloui la petite fille qu’elle était alors. Celle-ci était particulièrement émue car tous ces gens étaient les personnes que son père, son père à elle, protégeait. Alors ça, c’était un beau métier.

2) Quand elle voulut à son tour entrer dans la police, alors que Papa Cho était mort en service quelques années auparavant, sa mère s’y opposa catégoriquement. Gae In, compréhensive, sembla se résigner à renoncer. En vérité, elle n’a fait qu’embrasser cette carrière en secret. Plus de dix-mois se sont écoulées depuis que Gae In a été nommée lieutenant, et sa mère ne sait toujours rien.

3) Et pourtant, cette dernière avait bien des raisons de s’inquiéter. Véritable tête brûlée, Gae In agit souvent de manière trop spontanée et se met régulièrement en danger. Son quotidien, qui se résume à des interrogatoires des courses poursuites effrénées, est loin d’être une promenade de santé ;

4) D’ailleurs, Maman Cho a beau encore naïvement croire que sa chère et tendre fille n’est qu’une simple architecte d’intérieur ; elle se fait tout de même du souci pour elle. Son travail l’accapare tellement qu’elle s’accorde à peine le temps de manger autres choses que des ramyuns instantanés. Certains jours, elle ne songe même pas à se maquiller. Devant un tel laisser-aller, Maman Cho a décidé de prendre les choses en main. Tous les dimanches, elle organise chez elle des déjeuners où sont conviés Gae In et un prétendant potentiel, en vue d’un éventuel mariage.

5) Mais Gae In a bien d’autres priorités que sa vie sentimentale. Comme tous les James Bond Girls de ce bas monde, elle ne songe qu’à traquer les criminels et à rétablir la justice et la paix.
han do il
Lorsque Do Il a rencontré Gae In pour la première fois, son premier réflexe a été de s’insurger contre cette fillette qui le verbalisait parce qu’il était mal garé. En bon machiste qu’il est, il n’a pas manqué de préciser combien il était absurde qu’une femme soit autorisée à porter un uniforme de police. Dans un second temps, un peu avant que le poing de Gae In lui démolisse la mâchoire, le journaliste qui sommeillait en lui s’est éveillé et a eu cette lumineuse idée, hey, mais une flic, c’est une source d’informations en or pour des scoops ! Depuis, il essaie désespérément de se faire pardonner et d’entrer dans les bonnes grâce de la jeune femme en la draguant sans grand raffinement. Qui sait ? Il pourrait peut-être lui soutirer des informations sur l’oreiller… Si vous voulez l’avis de Gae In, le voici : Monsieur le Gros Porc Mysogyne peut toujours rêver.
hwang so ra
Une femme qui porte un pistolet et qui arrête tous les méchants bandits ? So Ra est fan. Complètement, absolument, indéniablement. Depuis qu’elle a lu un article au sujet de Gae In dans la presse, Hwang junior suit partout son idole. Elle l’attend à la sortie du commissariat, se pointe au café où la jeune lieutenant aime prendre ses pauses et ses beignets, se rend au même supermarché qu’elle. Gae In pourrait l’arrêter pour harcèlement, mais avoir une fidèle admiratrice la flatte énormément. C’est pourquoi elle a décidé de lui apprendre les ficelles du métier. Cette petite est aussi folle qu’elle. Elle ira donc loin. Certes, avec sa chevelure blonde et son babillage incessant, So Ra n’est pas encore assez discrète pour l’accompagner en planque. Mais cela viendra, cela viendra… Peut-être.
choi jae hwa
Ce n’était pas tant par altruisme qu’il avait voulu jouer les bons samaritains. Tout au plus, il s’agissait une question de bonnes manières. Mais soyez courtois, et voilà votre récompense. Si Jae Hwa avait su qu’empêcher un simple vol de portable pouvait avoir de telles conséquences, il se serait abstenu. Mais il ne pouvait pas se douter que la policière qui prendrait la déposition de sa plainte était une folle à lier, vaguement paranoïaque sur les bords. Dès qu’elle l’a vu, Gae In l’a immédiatement trouvé suspect. Avec ses grands yeux ronds et son envie de toujours bien faire, il avait l’air trop innocent pour être honnête. Oui, ce raisonnement est tordu, mais Gae In a toujours eu un grain. Pour Jae Hwa, il est désormais trop tard. Inspectrice Maboul est sur le coup, sortie pour démasquer le psychopathe qui se cache en lui. Serviable comme il est, Jae Hwa l’aiderait bien – d’ailleurs, lorsque ses journées lui en laissent le temps (c’est-à-dire lorsqu’il s’ennuie comme un rat mort), le grand criminel en puissance qu’il est se fait un devoir de passer au commissariat. Malheureusement, le jeune homme n’a pas encore fait connaissance avec ses instincts meurtriers. Alors, en attendant, il se laisse injustement conduire au poste.
(c) codes by Luu.


Dernière édition par The King le Sam 7 Juil - 10:37, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://longlivetheking.frbb.net
The King
& vous devez m’obéir.

& vous devez m’obéir.
avatar

Pseudo : luu&abby.
Célébrité : the king.
Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 230

MessageSujet: Re: COMMONERS ★ 4 sur 4   Jeu 17 Mai - 10:22

Annyeong! Mon petit prénom c'est park dong wook. Je suis originaire de séoul. D'ailleurs, j'y suis né(e) le cinq février ; ce qui fait qu'aujourd'hui, j'ai vingt trois ans. Si vous saviez à quel point j'aime les femmes. Ça vous intéresse de savoir que je suis célibataire ? En tout cas, je suis actuellement mécanicien. Je suis commoners.
park dong wook

featuring yong jun hyung (beast).
crédit to cooky.




his little story
1) Dong Wook n’a pas eu une enfance facile. Son père a toujours eu un problème avec le jeu ; il y a laissé sa maison, le petit garage que son oncle lui avait légué et même l’assurance vie souscrite au nom de sa femme. Ses dettes se sont tant amoncelées qu’il s’est souvent retrouvé acculé devant ses créanciers. Tandis que Papa Park s’échine à fuir ces derniers, le jeune homme, lui, doit payer les pots cassés. Bien qu’il n’ait pas parlé à son géniteur depuis des années, c’est en effet à chaque fois à lui qu’on vient réclamer pour chaque facture non réglée.

2) Lui, pourtant, a toujours été un gamin sans histoire. En classe, il n’était pas particulièrement brillant, mais il se débrouillait. En sport, en revanche, il excellait. Le sprint était sa spécialité. Son professeur l’inscrivit à un club d’athlétisme, et pendant quelques années, le jeune homme remporta compétition sur compétition. On lui proposa même une bourse pour intégrer un programme spécial à l’université ; certains recruteurs croyaient tellement en lui qu’il le voyait déjà représenter la Corée aux Jeux Olympiques. Mais à ce moment-là, le jeune homme vivait encore avec son père. Celui-ci avait de nouveaux problèmes d’argent, et il semblait qu’il leur fallait fuir à l’étranger pour échapper

3) Si le prince héritier, pour qui Dong Wook travaillait alors en tant que chauffeur à mi-temps, n’était pas intervenu, les rêves du jeune homme auraient effectivement été brisés. Mais Ji Hyuk paya les dettes de M. Park et glissa même un mot au recteur de l’université qui s’intéressait à lui. Cela ne lui prit peut-être pas plus que cinq minutes, mais Dong Wook se jura de lui être éternellement reconnaissant.

4) Quand on sait cela, on se demande pourquoi aujourd’hui, Dong Wook ne veut plus du tout entendre parler de la famille royale. Dès que celle-ci est évoquée, son visage se ferme, sa mâchoire se ferme. C’est que le jeune homme conduisait la voiture dans laquelle se trouvait la femme du prince, le jour où un opposant à la monarchie décida de la percuter de plein fouet. Dong Wook s’en sortir vivant, mais il fut gravement blessé. Ses capacités motrices s’en trouvèrent sévèrement affectées Aujourd’hui, il ne peut même plus courir et doit parfois se déplacer avec une canne. Adieu les Jeux Olympiques…

5) Dong Wook vit maintenant sa vie au jour le jour, ne se souciant jamais des lendemains, ne nourrissant plus la moindre ambition. Il est comme éteint.
lee ji hyuk
Dong Wook ne l’avouera jamais, mais Ji Hyuk est comme un père pour lui. Il est un modèle à suivre, une personne à laquelle on peut se fier. Alors qu’il n’était que son chauffeur, le prince héritier a épongé toutes les dettes de Papa Park quand les services du personnel du palais l’ont informé que ses créanciers s’étaient présentés au palais. Même après l’accident qui a coûté la vie au bébé que portait la princesse et qui a blessé Dong Wook à tel point qu’il ne peut plus devenir un athlète comme il le rêvait, le jeune homme reste un fervent défenseur du plus grand des fils Lee et rabroue tous ceux qui estiment que la couronne ne devrait pas lui revenir.
baek emily
Ce soir-là, Dong Wook voulait se délasser et oublier tous ces rêves brisés. Pour ce faire, quoi de mieux que d’aller regarder des filles danser et se déshabiller ? Certes, ce n’est pas très glorieux comme activité. Mais personne n’est pas parfait. C’est donc dans la boîte de striptease où elle travaille que Dong Wook a rencontré Emily. Le reste, l’histoire ne le dit pas. Le fait est que désormais, ils sont plus ou moins ensemble – s’aiment plus ou moins. Disons qu’Emily lui reste fidèle de cœur, même si il lui arrive de se laisser aller entre les bras d’autres hommes. Quant à Dong Wook, il est tout simplement trop blasé pour chercher d’autres filles à mettre dans son lit ; Emily est un peu sa solution de facilité. Leur relation est lardée d’imperfections, dysfonctionnelle. Et pourtant, il va en naître un bébé – celui qu’Emily porte en secret. Mais cela, Dong Wook ne le sait naturellement pas encore.
moon yi seul
Dong Wook tient un garage et n’a pas un sou en poche. Si les nobles parents de Yi Seul le voyaient, ils feraient sans doute une crise d’apoplexie devant tant de pauvreté. C’est pourquoi, pour la jeune fille, il semble être l’homme parfait. A chaque fois qu’elle vient faire réparer l’une de ses voitures de courses chez lui, elle tente tout pour le séduire et le subjuguer. Si jamais il acceptait de sortir avec elle, toute sa famille enragerait et s’offusquerait : comment cela ? Une Moon avec un tel garçon ? Non, impossible. Avec ses mains toujours dans le cambouis, il risquerait de la souiller. A la seule idée du scandale que cela provoquerait, Yi Seul jubile. Mais Dong Wook refuse d’obtempérer et repousse toutes les avances de la demoiselle. Être le dernier jouet d’une gosse de riche révoltée ne l’attire guère plus que cela.
(c) codes by Luu.



Dernière édition par The King le Sam 7 Juil - 10:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://longlivetheking.frbb.net
The King
& vous devez m’obéir.

& vous devez m’obéir.
avatar

Pseudo : luu&abby.
Célébrité : the king.
Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 230

MessageSujet: Re: COMMONERS ★ 4 sur 4   Jeu 17 Mai - 10:22

Annyeong! Mon petit prénom c'est han do il. Je suis originaire de séoul. D'ailleurs, j'y suis né(e) le douze juillet ; ce qui fait qu'aujourd'hui, j'ai vingt trois ans. Si vous saviez à quel point j'aime les femmes. Ça vous intéresse de savoir que je suis célibataire ? En tout cas, je suis actuellement journaliste. Je suis commoners.
han do il

featuring nam woo hyun (infinite).
crédit to cooky.




his little story
1) Do Il est né, alors que son père s’apprêtait à célébrer son soixante-et-unième anniversaire. Comme l’arthrose n’a jamais aidé à pouponner, Papa Han n’a jamais réellement été proche de son rejeton.

2) En revanche, on ne peut pas réellement dire que le jeune homme ait manqué d’affection maternelle : vaguement Barbe Bleue sur les bords, son géniteur s’est en effet remarié plus d’une vingtaine de fois. Voilà pourquoi Do Il a plus de belles-mères que d’ex-petites amies. Il n’est pas sur d’avoir mémorisé le nom de toutes, mais toutes se souviennent de lui et de ses sourires enjôleurs. A côté de son père octogénaire, le jeune homme faisait nécessairement bonne figure.A l’évidence, toutes ces jeunes et jolies demoiselles, toujours prêtes à passer devant l’autel, s’intéressaient moins au charisme fou de leur nouvel époux qu’à l’immense fortune dont celui-ci disposait. C’est sans doute parce que Do Il a grandi parmi de tels monstres d’ambition qu’il tient pas la gente féminine très haut dans son estime. Pour lui, il ne s’agit que de créatures, tout juste bonnes à séduire, puis à abandonner.

4) Cette misogynie foncière s’accompagne naturellement d’un manque total de galanterie, mais aussi d’une absence complète de sens des convenance. Do Il est un véritable sans-gêne : même dans les plus grands restaurants, il lui arrive de manger avec les doigts et de mettre les pieds sur la table. Pendant les réunions avec ses supérieurs, il n’hésite pas non plus à bailler aux corneilles. En somme, son impolitesse ne connaît aucune limite.

5) Poser des questions embarrassantes a d’ailleurs toujours été sa spécialité. Son institutrice de maternelle ne s’est jamais remise du jour où, à deux ans, l’air inquisiteur et les sourcils haussés, il lui a demandé comment on faisait les bébés. Cela peut en exaspérer plus d’un, mais pour le journaliste que Do Il est devenu, c’est plutôt une qualité. Le jeune homme aurait voulu travailler au New York Times, publier des articles qui seraient reconnus dans le monde entier. N’avoir que des unes de magazines peoples à rédiger le déçoit un peu. Mais à pas encore trente ans, il ne désespère pas de percer et est prêt à tout pour gravir les échelons. Le voilà lancé dans une chasse aux scoops acharnée ; il traque le coup d’éclat qui fera décoller sa carrière.
wang eun ae
Eun Ae veut bien le reconnaître : son colocataire est sans doute un charmant garçon, gentil et bien élevé. Il fait la vaisselle et rabaisse la lunette des toilettes après y être passé. Mais… Que fiche-t-il chez elle ? La jeune femme admet qu’en posant à nouveau la question, elle se répète pour la énième fois. Mais étant donné que Mr Han prend un malin plaisir à ne lui fournir que des réponses évasives, il lui faut bien insister. Elle sait bien que sous l’empire de l’alcool, on ne maîtrise pas tous ses faits et gestes. Mais de là à signer un contrat de location avec un parfait inconnu, il y a un gouffre. Yah ! Pourquoi rit-il, le nabot ? Erm. Cette nuit… il ne s’est rien passé d’autre, n’est-ce pas ?
cho gae in
Lorsque Do il a rencontré Gae In pour la première fois, son premier réflexe a été de s’insurger contre cette fillette qui le verbalisait parce qu’il était mal garé. En bon machiste qu’il est, il n’a pas manqué de préciser combien il était absurde qu’une femme soit autorisée à porter un uniforme de police. Dans un second temps, un peu avant que le poing de Gae In lui démolisse la mâchoire, le journaliste qui sommeillait en lui s’est éveillé et a eu cette lumineuse idée, hey, mais une flic, c’est une source d’informations en or pour des scoops ! Depuis, il essaie désespérément de se faire pardonner et d’entrer dans les bonnes grâce de la jeune femme en la draguant sans grand raffinement. Qui sait ? Il pourrait peut-être lui soutirer des informations sur l’oreiller… Si vous voulez l’avis de Gae In, le voici : Monsieur le Gros Porc Mysogyne peut toujours rêver.
kwon gabrielle
Si retrouver chez le notaire une femme avec laquelle on a une histoire d’une nuit quelques années auparavant peut désarçonner, apprendre que celle-ci est la dernière femme qu’a eu son père et sa seule héritière est carrément ahurissant. C’est pourtant la situation dans laquelle s’est retrouvé Do Il il y a quelques mois de cela. Le jeune homme connaissait les frasques de son vieux père, mais il ne se doutait pas que cet imbécile de grabataire ait été jusqu’à épouser une strip-teaseuse, de près de cinquante ans sa cadette. Sa réaction a été un mélange d’indignation et de dégoût. Gabrielle en a fait les frais. Croqueuse de diamants, manipulatrice, traînée… Do Il ne manque jamais d’insultes à lui adresser. Sa « belle-maman » lui répond toujours avec ironie et sarcasme ; des quolibets, elle en a entendu d’autres. Mais les mots du jeune homme parviennent tout de même à la blesser. Après tout… sur cette terre, son « fils » est la seule famille qui lui reste.
(c) codes by Luu.



Dernière édition par The King le Sam 7 Juil - 10:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://longlivetheking.frbb.net
The King
& vous devez m’obéir.

& vous devez m’obéir.
avatar

Pseudo : luu&abby.
Célébrité : the king.
Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 230

MessageSujet: Re: COMMONERS ★ 4 sur 4   Jeu 17 Mai - 10:23

Annyeong! Mon petit prénom c'est baek emily. Je suis originaire de séoul. D'ailleurs, j'y suis né(e) le sept novembre ; ce qui fait qu'aujourd'hui, j'ai vingt ans. Si vous saviez à quel point j'aime les hommes. Ça vous intéresse de savoir que je suis célibataire ? En tout cas, je suis actuellement strip-teaseuse. Je suis comomoners.
baek emily

featuring kim hyuna (4minute).
crédit to cooky.




his little story
1) Emily est issue d’un foyer qui n’a manqué ni d’amour, ni d’affection. Maman Baek, qui est une boutiquière certes un peu autoritaire, a toujours été adulée par son mari, comptable de son état. Tous deux se sont toujours tués à la tâche afin d’offrir à leurs deux filles ce qu’il y avait de meilleur. Sa grande sœur Ji Eun n’était certes pas très tendre, mais le culte que Emily lui a toujours vouer pouvait aisément compenser.

2) Contrairement à ceux que les mauvaises langues peuvent dire et penser, Emily était très douée à l’école. Les mathématiques étaient même sa spécialité ; à 7 ans, elle pouvait déjà calculer des équations à deux inconnues. C’est à partir du lycée que tout a commencé à se dégrader. Son assiduité a diminué ; avec quelques mots doux, ses petits amis la convainquaient trop aisément de sécher. En cours, elle ne pouvait pas vraiment suivre ; il y avait les regards suggestifs d’un camarade de classe ou les mains baladeuses d’un autre pour la déconcentrer. Très sincèrement, elle aurait quand même voulu aller à l’université. Mais les profs lui ont ri au nez.

3) Emily ne saurait trop dire quand elle est devenue cette fille un peu facile, s’amourachant trop vite et prête à tomber dans les bras du premier venu. Un jour, un garçon lui a demandé d’être sa petite amie. Puis un autre est venu avec la même requête. Puis, un autre, et encore, un autre. Ne voulant contrarier personne, Emily les a tous acceptés. C’est ainsi qu’elle a acquis la réputation de « celle qui ne dit jamais non ».

4) Elle devrait pourtant. Dire non, refuser ce qu’on exige d’elle, ne pas se laisser faire. Si elle l’avait fait, elle n’en serait pas où elle en est aujourd’hui. Il y a quatre ans ses parents de l’époque lui ont demandé de choisir entre eux et son petit ami de l’époque. Il s’agissait d’un mauvais garçon. Un dealeur, un voleur, un menteur. Bête comme elle est, elle l’a bien entendu préféré, lui. Elle l’a donc suivi, a emménagé avec lui, a travaillé pour l’aider à payer le loyer. Quatre mois plus tard, il la quittait. Ne plus jamais parler à ses parents pour une idylle qui n’a même pas duré une année ? Très honnêtement, cela n’en valait pas la peine. Même Emily le sait.

5) Les hommes lui ont donc toujours causé des problèmes. Mais la jeune femme et son cœur d’artichaut sont incapable de leur résister. Maintenant qu’Emily est enceinte de l’un d’eux, les choses vont-elles changer ?
park dong wook
Ce soir-là, Dong Wook voulait se délasser et oublier tous ces rêves brisés. Pour ce faire, quoi de mieux que d’aller regarder des filles danser et se déshabiller ? Certes, ce n’est pas très glorieux comme activité. Mais personne n’est pas parfait. C’est donc dans la boîte de striptease où elle travaille que Dong Wook a rencontré Emily. Le reste, l’histoire ne le dit pas. Le fait est que désormais, ils sont plus ou moins ensemble – s’aiment plus ou moins. Disons qu’Emily lui reste fidèle de cœur, même si il lui arrive de se laisser aller entre les bras d’autres hommes. Quant à Dong Wook, il est tout simplement trop blasé pour chercher d’autres filles à mettre dans son lit ; Emily est un peu sa solution de facilité. Leur relation est lardée d’imperfections, dysfonctionnelle. Et pourtant, il va en naître un bébé – celui que Emily porte en secret. Mais cela, Dong Wook ne le sait naturellement pas encore.
kwon gabrielle
Mieux que « Batman et Robin », il y a Gabrielle et Emily. Ces dernières ont travaillé ensemble dans le même club. Elles sont devenues plus des collègues, elles se sont soutenues dans les moments difficiles, elles ont partagé des rires et des larmes. Beaucoup de clients du Naked Truth regrettent le duo qu’elles formaient ; les jeunes femmes, elles, se fichent pas mal de leurs anciens clients. Mais l’amitié qui les unissait leur semble parfois trop lointaine. Chacune s’est engagée dans un chemin différent : Gabrielle, suite à son mariage, est passée à la tête d’une des plus grandes fortunes de Corée, tandis qu'Emily continue encore de se déshabiller pour gagner de quoi vivre. Ces itinéraires que tout oppose finiront-ils par les séparer ?
baek ji eun
Emily est tout ce que Ji Eun n’est pas : tendre, affectueuse, naïve. Il fut un temps où Ji Eun aurait voulu être comme sa cadette. Elle pesait alors vingt kilos de plus et enviait les regards appréciateurs que les garçons lançaient à sa petite sœur, tandis qu’il l’ignorait. Mais les années ont passé, et la jalousie s’est transformée en mépris. Quand Emily a quitté la maison des Baek pour son petit-ami de l’époque, Ji Eun a coupé les ponts avec elle, la jugeant stupide de se montrer aussi dépendante. Mais un soir, la jeune femme a trouvé Emily sur le pas de sa porte, en pleurs et sans nulle part où aller. Entre les sanglots, elle lui a dit ce qui lui arrivait : elle attend un bébé. Maintenant qu’Emily touche le fond, Ji Eun sera-t-elle celle qui parviendra à la sauver ? Pour l’instant, elle se contente de l’héberger, et elle trouve que cela est déjà bien assez.
(c) codes by Luu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://longlivetheking.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COMMONERS ★ 4 sur 4   

Revenir en haut Aller en bas
 
COMMONERS ★ 4 sur 4
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: wanted-
Sauter vers: