AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 THE POWER BEHIND THE THRONE ★ 3 sur 4

Aller en bas 
AuteurMessage
The King
& vous devez m’obéir.

& vous devez m’obéir.
avatar

Pseudo : luu&abby.
Célébrité : the king.
Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 230

MessageSujet: THE POWER BEHIND THE THRONE ★ 3 sur 4   Mar 8 Mai - 11:49

the power behind the throne ♞
Femmes de chambre, jardiniers, secrétaires, gardes du corps, chauffeurs… Pour quiconque se rend au palais, tout ce petit personnel au service la famille royale se détache à peine du décor. Parfois, trop occupé à admirer tel vase hors de prix ou telle luxueuse tapisserie, on ne les voit même pas s’affairer en tout sens. Et pourtant, sans eux, rien ne se ferait. En effet, servirait-on des mets si succulents aux dîners officiels s’il n’y avait personne en cuisine pour les préparer ? Mal entretenus et envahis par la poussière, les lieux seraient-ils aussi somptueux et majestueux ? Ils ne sont ni rois, ni reines, et les plus belles couronnes qu’il leur sera donné de porter ne seront sans doute jamais que de papier. Pourtant, la monarchie ne saurait se passer d’eux et de leur labeur discret. Edifice fragile, la couronne a besoin de ces pièces maîtresses et pourtant si souvent négligées. Sans cette base d’atouts indispensables, le château de cartes qu’elle constitue s’effondrerait en un rien de temps.

song ki joon ft. lee ki kwang (beast)
wang eun ae ft. lee min jung
nam hye sun ft. amber - f(x)
seo young jae ft. shin won ho


Dernière édition par The King le Jeu 20 Sep - 17:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://longlivetheking.frbb.net
The King
& vous devez m’obéir.

& vous devez m’obéir.
avatar

Pseudo : luu&abby.
Célébrité : the king.
Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 230

MessageSujet: Re: THE POWER BEHIND THE THRONE ★ 3 sur 4   Jeu 17 Mai - 10:23

Annyeong! Mon petit prénom c'est song ki joon. Je suis originaire de jeju. D'ailleurs, j'y suis né(e) le quinze février ; ce qui fait qu'aujourd'hui, j'ai vingt ans. Si vous saviez à quel point j'aime les hétérosexuel. Ça vous intéresse de savoir que je suis célibataire ? En tout cas, je suis actuellement cuisinier de la famille royale . Je suis the power behind the throne.
song ki joon

featuring lee ki kwang (beast).
crédit to cooky.




his little story
1) Ki Joon est issu d’une famille nombreuse, presque exclusivement composée de garçons. Cadet de six grands frères, il a été élevé à la dure, dans un foyer où le taux de testostérone est particulièrement élevé. Le jeune homme se souvient des cours de taekwondo que ses aînés lui ont dispensés, des soirées passées à regarder tous les Rambos, des partis de foot acharnées. A l’évidence, les fils Song ne sont pas tendres ; mais personne ne peut nier qu’ils forment une fratrie particulièrement soudée.

2) Quand on a grandi dans cet univers où la virilité est quasi-sacrée, il y a certaines choses qui ne sont pas faciles à avouer. Ki Joon, par exemple, n’a toujours pas dit à sa famille qu’il est monté sur Séoul afin de devenir pâtissier au palais. Il entend déjà ses frères se moquer et s’offusquer. Mais la cuisine, c’est une affaire de femmes. Laisse la dînette aux fillettes ; lâche tes casseroles et deviens un homme. le seul fait de s’imaginer ce qu’on pourrait lui reprocher suffit à le terrifier. Aussi, pour garder son secret, Ki Joon fait croire qu’il est devenu garde du corps. Les armes et les talkies-walkies, cela fait quand même nettement plus masculin.

3) Ses proches ne sont toutefois pas des personnes sectaires, engoncées dans leurs préjugés. Après quelques remarques et taquineries, ils finiraient sans doute par se lasser et par le laisser vivre sa vie. Mais Ki Joon est trop timide et n’a pas assez confiance en lui pour penser que l’on puisse être clément avec lui. Le regard des autres lui fait peur. En attestent ses bégaiements intempestifs. Le jeune homme est en effet incapable de prononcer une phrase sans trébucher sur une syllabe.

4) Les demoiselles en particulier le rendent nerveux et l’incitent à balbutier. Dans la campagne où il a grandi, il n’a guère eu l’occasion de s’accoutumer à la gente féminine et à tous ses attraits. On ne lui connaît d’ailleurs aucune petite amie.

5) Il est pourtant un grand romantique qui croit en l’âme sœur et aux fins de conte de fée. Dans ces carnets, il a déjà dessiné la pièce montée qu’il voudrait confectionner à son mariage.
song soo in
En tant qu'idole, on se doit d'être bien vue de tout le monde, et même du "grand" monde. Voilà donc Soo In se retrouvant au palais pour une réception en tant qu'invitée spéciale. Mais voilà, à être trop curieuse et à vouloir explorer ces lieux mystérieux, on se perd. Et quel heureux hasard fut-il lorsqu'elle poussa la porte des cuisines du palais, laissant la jeune femme respirer une douce odeur de pâtisserie. Ne pouvant résister bien longtemps, la jeune artiste s'en alla jouer les petites souris et ainsi goûter quelques gâteaux déposés sur les tables. Le pire, c'est qu'elle fut à peine gênée lorsqu'un des cuisiniers la surprit en plein délit de gourmandise ! Au contraire, lorsqu'elle sut que c'était lui le maître des délices dont elle se régalait, elle ne fit que le complimenter, les yeux pétillant et l'air émerveillé. Ce cuisinier, c'était Ki Joon. Malgré son manque de confiance en lui, il fut immédiatement mis à l'aise par la jeune femme, rougissant quelque peu devant les commentaires qu'elle lui faisait. Elle insista même pour garder contact et lui piqua une ou deux recettes, histoire d'essayer. Au final, se rendant compte que ces quelques problèmes de communication (surtout avec la gente féminine), Soo In décida de devenir sa coach personnelle, bien déterminée à l'aider à prendre confiance en lui !
lee ji hye
Une envie de chocolat avait poussé Ji Hye dans les cuisines du palais. Ki Joon s’y trouvait en train de s’exercer sur une recette qui lui donnait du fil à retordre. La jeune femme se souvient à peine de se rencontre et est loin d’imaginer l’impact qu’elle a pu avoir sur le petit cuisinier. Celui-ci s’est immédiatement entiché de la princesse, affirmant même parfois avoir rencontré la femme de sa vie. Avant de la demander en mariage et de l’enlever sur son grand cheval, Ki Joon est bien conscient qu’il doit d’abord apprendre à mieux la connaître. Mais dès qu’il essaie de lui parler, il rougit et bégaie encore plus que de coutume. La fin de conte de fées, ce n’est pas pour maintenant.
choi jae hwa
C’est fou l’effet que peuvent avoir des petites annonces sur une vie. Un jour, vous ne vous connaissez ni d’Eve, ni d’Adam. Un autre, vous êtes colocataires et logez sous le même toit. Voilà comment Ki Joon et Jae Hwa se sont connus. Mais au fil du temps, les jeunes hommes en sont venus à partager davantage que le loyer et le corvée de ménage. Quand Ki Joon a vu que Jae Hwa, trop obnubilé par ses livres et ses plans d’architectes, se nourrissait exclusivement de ramyuns instantanés le cuisinier en lui s’est offusqué et a décidé de prendre les choses en main. Tous les jours, Ki Joon prépare à Jae Hwa de bons petits plats, veillent à ce qu’il prenne régulièrement ses repas et menace de le priver de dessert s’il ne se lave pas les mains avant de passer à table. Jae Hwa répond à chaque fois par de narquois « Oui, Maman. » Mais il ne peut jamais réprimer en sourire en coin car, au fond, une maman… c’est pas si mal que ça.
(c) codes by Luu.


Dernière édition par The King le Ven 2 Aoû - 0:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://longlivetheking.frbb.net
The King
& vous devez m’obéir.

& vous devez m’obéir.
avatar

Pseudo : luu&abby.
Célébrité : the king.
Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 230

MessageSujet: Re: THE POWER BEHIND THE THRONE ★ 3 sur 4   Jeu 17 Mai - 10:23

Annyeong! Mon petit prénom c'est wang eun ae. Je suis originaire de ville. D'ailleurs, j'y suis né(e) le quatre juin ; ce qui fait qu'aujourd'hui, j'ai vingt neuf ans. Si vous saviez à quel point j'aime les hommes. Ça vous intéresse de savoir que je suis célibataire ? En tout cas, je suis actuellement conseillère diplomatique au palais . Je suis the power behind the throne.
wang eun ae

featuring lee min jung.
crédit to cooky.




his little story
1) Il s’agit d’un personnage à la Bridget Jones. La trentaine a beau approcher ; la jeune femme vit toujours dans la plus grande instabilité, libre et sans attache. L’existence d’Eun Ae est à l’image de l’appartement dans lequel elle vit: un bordel permanent qu’elle n’a jamais pris le temps d’ordonner. Ca et là, gisent vêtements froissés et dossiers éventrés. Comme elle est diplomate, elle voyage et déménage fréquemment. Aussi ne pense-t-elle jamais à défaire des cartons qu’il lui faudra sans doute bientôt remballer.

2) Sa vie amoureuse est encore plus chaotique. Eun Ae n’a pas encore trente ans qu’elle a déjà divorcé deux fois. A cinq autres reprises, elle a rompu ses fiançailles. Et ne cherchons même pas combien d’ex-petits amis la jeune femme a éconduits ; cela prendrait trop de temps. Des tous les cas, force est de constater que la jeune femme est une grande indécise. Il lui arrive d’agir sur des coups de têtes, mais elle revient sans cesse sur ses choix, incapable d’en assumer les conséquences.

3) Voilà sans doute la raison pour laquelle elle est une si mauvaise mère. Eun Ae avait 22 ans lorsque son petit Min Hyuk est né. Elle avait rencontré le père pendant les vacances d’été et s’en était séparée à la rentrée. Depuis, ils ne s’étaient pas revus. Malgré sa peur panique de l’engagement, elle se refusa à avorter et mit au monde un beau bébé. Mais même si la jeune femme aime profondément son bambin, elle n’a jamais aimé pouponner. Sa carrière est souvent passée avant sa vie de famille, et son fils a davantage été éduqué par des gouvernantes que par sa propre mère.

4) C’est un peu pour se faire pardonner que Eun Ae a demandé à être mutée en Corée. Pour la fille d’expatriés à Londres qu’elle est, le pays du Matin Calme a toujours été pour elle une forme d’abstraction, une lointaine contrée à laquelle rien ne la rattachait. A Séoul, la jeune femme ne se sent pas chez elle. Piccadilly Circus et Trafalgar Square lui manquent, tandis que son estomac ne supporte pas le kimchi. Ce sont surtout les mœurs et les coutumes des gens d’ici qui lui échappent. Avoir grandi à l’étrangère lui a conféré une autre culture, et il lui est pour l’instant difficile.

5) Elle garde d’ailleurs toujours sur elle deux billets d’avion pour Heathrow. A bien des moments, l’envie lui est venue de partir et de tout plaquer. Mais la promesse qu’elle a faite son fils la retient à chaque fois : il n’y a qu’ici, en Corée, que Min Hyuk pourra rencontrer son vrai papa.
lee ji hyuk
C’était un jour d’été. La National Gallery fourmillait de monde ; ni Eun Ae, ni Ji Hyuk ne voyait où ils mettaient les pieds. Cela explique pourquoi ils se sont ainsi bousculés ; leurs regards se sont alors croisés, des sourires ont été échangés. Le reste de l’histoire, vous le connaissez. Ils n’étaient jamais d’accord sur rien, débattaient sans arrêt, mais c’était précisément pourquoi cette histoire les passionnait et les captivait. Mais les deux jeunes gens avaient beau s’adorer, Eun Ae savait que cela ne pouvait pas durer. Certes, elle ignorait que Ji Hyuk était le futur roi de Corée, mais elle avait devinait que là-bas, au pays, une autre femme l’attendait. Son séjour d’études en Angleterre était par ailleurs sur le point de s’achever. Trop fière pour être larguée, la jeune femme mit d’elle-même un terme à leur relation. Ce ne fut que trois mois plus tard qu’elle apprit qu’elle était tombée enceinte de lui. Maintenant que des années se sont écoulées et qu’elle a commencé a travaillé pour lui, comment le lui annoncer ?
han do il
Eun Ae veut bien le reconnaître : son colocataire est sans doute un charmant garçon, gentil et bien élevé. Il fait la vaisselle et rabaisse la lunette des toilettes après y être passé. Mais… Que fiche-t-il chez elle ? La jeune femme admet qu’en posant à nouveau la question, elle se répète pour la énième fois. Mais étant donné que Mr Han prend un malin plaisir à ne lui fournir que des réponses évasives, il lui faut bien insister. Elle sait bien que sous l’empire de l’alcool, on ne maîtrise pas tous ses faits et gestes. Mais de là à signer un contrat de location avec un parfait inconnu, il y a un gouffre. Yah ! Pourquoi rit-il, le nabot ? Erm. Cette nuit… il ne s’est rien passé d’autre, n’est-ce pas ?
nam hye sun
Un jour ou un autre, on a toutes besoin d’un faux petit ami. Ne me dites pas le contraire ; vous avez tous eu ces moments embarrassants où, à table, devant toute la famille, votre mère vous demande quand est-ce que enfin vous allez vous caser. Ou sinon il y a toujours ces repas où toutes vos amies viennent accompagnées de leur charmant époux, alors que vous pointez sans personne à votre bras. Puis si cela ne suffit pas, il y a toujours ce moment où votre ex-mari trouve une petite amie plus jeune et plus jolie que vous. Dans ces situations, un faux petit ami, c’est le must ! Et Hye Sun… Hye Sun, ce rôle lui va si bien, nee ? Bon, le seul hic est que Hye Sun est davantage une fausse petite-amie qu’un faux petit ami. Mais cela, Eun Ae l’ignore – elle est trop saoule et désorientée lorsqu’elle l’a rencontrée, et l’autre demoiselle n’a pas osé la détromper. Quand elle lui a proposé de passer ce contrat, la jeune femme avait l’air tellement désespérée. En bonne samaritaine, Hye Sun n’a pas eu le cœur à refuser et à accepter de l’aider.
(c) codes by Luu.



Dernière édition par The King le Ven 6 Juil - 21:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://longlivetheking.frbb.net
The King
& vous devez m’obéir.

& vous devez m’obéir.
avatar

Pseudo : luu&abby.
Célébrité : the king.
Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 230

MessageSujet: Re: THE POWER BEHIND THE THRONE ★ 3 sur 4   Jeu 17 Mai - 10:25

Annyeong! Mon petit prénom c'est nam hye sun. Je suis originaire de ville. D'ailleurs, j'y suis né(e) le vingt janvier ; ce qui fait qu'aujourd'hui, j'ai vingt et un ans. Si vous saviez à quel point j'aime les hommes. Ça vous intéresse de savoir que je suis statut (célibataire,encouple,divorcé ? En tout cas, je suis actuellement garde du corps . Je suis the power behind the throne.
nam hye sun

featuring lui amber – f(x).
crédit to cooky.




his little story
1) Il voulait un fils, un vrai. Pendant que sa femme et les trois filles qu’il avait déjà parleraient chiffons et couture, il l’aurait amené à la pêche, lui aurait appris à jouer au football, lui aurait acheté sa première voiture. Voilà tel était son plus grand souhait. Malheureusement pour lui, il ne fut point exaucé. Quand Hye Sun comprit quelle déception elle était pour son pauvre père, elle voulut se rattraper. Elle tira un trait sur les jupes et les robes à smocks, se coupa les cheveux très courts et joua pendant des années le parfait garçon manqué.

2) Tous les efforts qu’a fournis la jeune fille n’ont cependant pas empêché son géniteur de partir avec sa secrétaire. Un beau jour, il a pris la voiture pour aller faire des courses. « Je serai de retour dans une heure », assurait-il. Dix ans sont passés, et ses filles l’attendent encore.

3) Par la force des choses, Hye Sun est devenue « l’homme de la famille ». Tandis que sa mère et ses trois sœurs aînées tiennent un salon de coiffure, la demoiselle enchaîne les petits boulots pour aider à payer les factures et le loyer. Elle a rarement du temps pour elle ; cela explique son apparence peu soignée.

4) En dépits de ses airs masculins, Hye Sun demeure une femme. Comme toutes les jeunes filles de son âge, elle aussi est fan de Robert Pattinson, aime regarder des films à l’eau de rose et souhaite trouver le prince charmant. Mais personne ne s’en doute, et la jeune fille ne compte plus le nombre de fois où on l’a interpellée par un bref « Monsieur. » A chaque fois que l’on se méprend ainsi sur son identité, Hye Sun ne bronche pas et garde le sourire. Cela ne signifie pas pour autant que ce genre d’erreurs ne la blessent pas ;

5) Au fond, il s’agit donc d’un véritable cœur d’artichaut. Preuves en sont, les histoires d’amours que la jeune fille publie anonymement sur internet.
seo young jae
L’intello à lunettes est toujours celui sur lequel on tape en premier. Young Jae a pu vérifier la pertinence de ces propos à maintes reprises. Ce jour là, il était en première année de lycée, et des élèves des classes supérieures avaient décidé de racketter l’argent qu’il avait apporté pour le déjeuner. Le jeune homme supportait stoïquement quand un autre garçon est intervenu pour le défendre. Il s’agissait en vérité d’une fille, Hye Sun, qui est devenue sa meilleure amie. D’une manière ou d’une autre, les deux jeunes gens se ressemblent ; ils sont chacun victimes d’apparences trompeuses. On prend Young Jae pour un sale môme hautain, alors qu’il n’est qu’un gamin qui ne sait pas réellement communiquer, tandis que on ne remarque jamais que Hye Sun est en fait une femme. C’est sans doute ça qui les a rapprochés et qui fait que désormais, on ne peut plus les séparer.
wang eun ae
Un jour ou un autre, on a toutes besoin d’un faux petit ami. Ne me dites pas le contraire ; vous avez tous eu ces moments embarrassants où, à table, devant toute la famille, votre mère vous demande quand est-ce que enfin vous allez vous caser. Ou sinon il y a toujours ces repas où toutes vos amies viennent accompagnées de leur charmant époux, alors que vous pointez sans personne à votre bras. Puis si cela ne suffit pas, il y a toujours ce moment où votre ex-mari trouve une petite amie plus jeune et plus jolie que vous. Dans ces situations, un faux petit ami, c’est le must ! Et Hye Sun… Hye Sun, ce rôle lui va si bien, nee ? Bon, le seul hic est que Hye Sun est davantage une fausse petite-amie qu’un faux petit ami. Mais cela, Eun Ae l’ignore – elle est trop saoule et désorientée lorsqu’elle l’a rencontrée, et l’autre demoiselle n’a pas osé la détromper. Quand elle lui a proposé de passer ce contrat, la jeune femme avait l’air tellement désespérée. En bonne samaritaine, Hye Sun n’a pas eu le cœur à refuser et à accepter de l’aider.
lee ji hoo
Le cœur qui bat, les mains moites… pas de doute. Hye Sun est amoureuse. Quand on a confié à la jeune garde du corps la sécurité de notre prince charmant national, elle est immédiatement sous son charme. Malheureusement pour elle… ces sentiments ne seront sans doute jamais partagés. Oh, certes, Ji Hoo l’apprécie ; comme celui-ci s’ennuie souvent, il parle souvent au personnel qui l’entoure. Au fil des conversations qu’il a eues avec Hye Sun, il en est venu à considérer celle-ci comme une amie. Enfin, comme un ami car Ji Hoo est persuadé qu’il s’agit d’un homme. Tsst. Chagrin d’amour à l’horizon ?
(c) codes by Luu.


Dernière édition par The King le Ven 6 Juil - 22:23, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://longlivetheking.frbb.net
The King
& vous devez m’obéir.

& vous devez m’obéir.
avatar

Pseudo : luu&abby.
Célébrité : the king.
Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 230

MessageSujet: Re: THE POWER BEHIND THE THRONE ★ 3 sur 4   Jeu 17 Mai - 10:26

Annyeong! Mon petit prénom c'est seo young jae. Je suis originaire de séoul. D'ailleurs, j'y suis né(e) le date ; ce qui fait qu'aujourd'hui, j'ai dix huit ans. Si vous saviez à quel point j'aime les femmes. Ça vous intéresse de savoir que je suis célibataire ? En tout cas, je suis actuellement lycéen et précépteur au palais. Je suis the power behind the throne.
seo young jae

featuring shin won ho.
crédit to cooky.




his little story
1) Tous les spécialistes s’accordent à ce sujet : Seo Young Jae est un véritable petit génie. Son quotient intellectuel atteint des sommets, et les résultats scolaires que le jeune homme obtient ne font que confirmer ce que tous les tests disent avec éloquence.

2) Mais Young Jae a beau savoir comment résoudre une équation au 31ème degré, il existe néanmoins des choses dont il ignorent tout. Les règles élémentaires de la politesse et de la vie en société lui échappent totalement. Comme il a surtout vécu entouré de ses livres et de ses manuels de trigonométrie, le jeune homme n’est pas habitué aux autres et ne parvient jamais à ménager. Il se montre souvent trop honnête, quitte à vexer, quitte à blesser. Déguiser ses humeurs ne lui vient jamais à l’idée, et on le voit souvent maugréer et râler ouvertement. Cela le rend réellement difficile à approcher.

3) Celui qui a particulièrement du mal à communiquer avec lui, c’est son beau-père. Celui-ci a adopté Young Jae il y a déjà plusieurs années, mais le jeune homme persiste à l’appeler Monsieur Hwang et à le traiter comme un étranger. Il ne faut pourtant pas voir là la moindre once d’animosité. Notre petit génie n’a rien contre celui qui a été le dernier mari de sa mère ; il n’est juste pas certain du lien qui les unit. Maman Seo était une femme charmante, mais un peu imprudente : elle a pris la voiture, alors que toutes les radios appelaient à se méfier des routes enneigées et des chaussées glissantes de cette journée d’hiver-là. La collision lui a été fatale et l’a emportée alors qu’elle venait juste de présenter à ses fils son nouvel époux. Young Jae est reconnaissant envers ce dernier qui l’a recueilli et traité comme son propre enfant. Il ne peut cependant pas s’empêcher d’être gêné et de craindre de devenir un fardeau ;

4) C’est pourquoi il s’est installé dans un petit appartement dans le centre de Séoul, quittant ainsi la demeure de Papa Hwang et refusant toute aide financière que celui-ci lui proposait. Pour payer le loyer, Young Jae enchaîne les petits boulots. Malheureusement pour lui, il se fait souvent renvoyer car, même si cela lui coûte de l’avouer, le jeune homme est très maladroit. Et son grand orgueil qui le fait haïr toute personne qui ose le critiquer ne l’aide guère à se rattraper.

5) Extrêmement fier, presque trop, Young Jae cherche à affirmer son indépendance et à passer pour un adulte responsable. Mais au fond, il reste un petit garçon qui, en pleine nuit, se lève en sursaut parce qu’il a rêvé de l’accident dans lequel sa mère a péri, et qui tremble dès que l’un de ses proches prend le volant.
seo young sun
On dit que les liens du sang sont les plus forts. A beaucoup, cela peut passer pour une banale généralité. Mais dans le cas de Young Sun et Young Jae, cela s’avère être vérité. Les jeunes hommes ne sauraient trop dire pourquoi ; peut-être est-ce que l’un est la seule famille que l’autre a encore au monde. Dans tous les cas, le fait est que les frères Seo s’entendant réellement bien. Il n’y a qu’aux côtés de son côté que Young Sun fait un peu tomber le masque de froideur et d’insensibilité qu’il s’est composé. Ce gamin lui rappelle ce qu’il a un jour été : jeune, naïf et innocent. C’est pourquoi il veut tant que Young Jae profite de la fin de son adolescence et de ce qui lui reste d’insouciance. Il essaie donc de le dérider un peu et de faire en sorte qu’il ne soit plus aussi sérieux. Mais ses efforts se révèlent vains : à l’évidence, son petit frère préfère largement ses bouquins aux boîtes de nuit où il lui arrive de le trainer.
nam hye sun
L’intello à lunettes est toujours celui sur lequel on tape en premier. Young Jae a pu vérifier la pertinence de ces propos à maintes reprises. Ce jour là, il était en première année de lycée, et des élèves des classes supérieures avaient décidé de racketter l’argent qu’il avait apporté pour le déjeuner. Le jeune homme supportait stoïquement quand un autre garçon est intervenu pour le défendre. Il s’agissait en vérité d’une fille, Hye Sun, qui est devenue sa meilleure amie. D’une manière ou d’une autre, les deux jeunes gens se ressemblent ; ils sont chacun victimes d’apparences trompeuses. On prend Young Jae pour un sale môme hautain, alors qu’il n’est qu’un gamin qui ne sait pas réellement communiquer, tandis que on ne remarque jamais que Hye Sun est en fait une femme. C’est sans doute ça qui les a rapprochés et qui fait que désormais, on ne peut plus les séparer.
hwang so ra
So Ra est un étrange spécimen. Cela, tout le monde le sait. Mais Seo Young Jae en est conscient plus que quiconque. La première fois qu’ils se sont rencontrés, la petite So Ra, haute comme trois pommes et âgée de neuf ans à peine, a décrété qu’il serait son esclave ; Comme elle comptait dominer l’humanité toute entière, il lui fallait bien commencer par quelqu’un. Elle exigea donc qu’il la considère comme la maîtresse de l’univers. Maman Seo, elle, fut plus raisonnable : elle lui présenta l’enfant comme la fille de l’homme qu’elle ait épouser, comme celle en qui il devait voir une petite sœur. Mais aux yeux de Young Jae, So Ra n’a jamais été la dictatrice mondiale qu’elle prétendait être, ni une simple cadette. Le jeune homme a d’abord pensé qu’il s’agissait d’une extraterrestre. Puis, de manière plus terre à terre, il s’est dit que ce devait être une folle à lier – mégalomane de surcroît. Mais il y a plus qu’il e veut l’avouer : avec ses idées étranges et ses élucubrations sans fin, So Ra apporte une touche de fantaisie dans l’univers froid et cartésien du jeune homme. Elle est donc celle qui sait le distraire, celle qui le fait sourire… celle qui l’attire. Mais cela, personne ne le saura jamais. Ou du moins, est-ce ce qu’il espère.
(c) codes by Luu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://longlivetheking.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THE POWER BEHIND THE THRONE ★ 3 sur 4   

Revenir en haut Aller en bas
 
THE POWER BEHIND THE THRONE ★ 3 sur 4
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: wanted-
Sauter vers: