AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 YOUNG JAE ♥ The wheel breaks the butterfly

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: YOUNG JAE ♥ The wheel breaks the butterfly   Sam 7 Juil - 20:03

Annyeong! Mon petit prénom c'est seo young jae. Je suis originaire de séoul. D'ailleurs, j'y suis né(e) le vingt-cinq décembre ; ce qui fait qu'aujourd'hui, j'ai dix-huit ans. Si vous saviez à quel point j'aime les femmes. Ça vous intéresse de savoir que je suis célibataire ? En tout cas, je suis actuellement lycéen et précepteur au palais et je compte bien devenir un honnête homme. Je suis the power behind the throne.
seo young jae

featuring shin won ho.
crédit to tumblr.




who i am ?
f(x) = 2x² + 12x – 15741 Comme si il s’agissait d’une équation compliqué pour toi. Comme si tu n’étais pas capable de la résoudre correctement. Ta main glisse sur la feuille blanche posée sur la table basse. Tu t’installes toujours sur cette table pour y faire tes devoirs. Tu as toujours eu l’habitude que Maman Seo te regardes, souriante, fière de toi, que tu ne perds pas la main, même si la pièce est différente, même si la table basse, est, elle aussi, différente. Un soupir s’échappe de tes lèvres. Tu es déjà lassé de ton travail, ainsi que des pensées qui subsistent à traverser ton esprit à la vitesse de l’éclair, te rappelant ainsi les souvenirs qui te manquent depuis déjà un moment. Ton écriture sur le papier est complètement penchée. Elle ressemble à celle de Maman Seo, mais a des incohérences. Comme Maman Seo, tu es doux et attentionné, rien qu’avec elle, rien qu’avec cette jeune femme qui passait sa main dans tes cheveux pour t’apaiser quand tu voulais dormir. Comme Maman Seo, tu es intelligent. Mieux. Davantage. Tu es un génie. Tout le monde le dit. Tout le monde le sait. Tu t’efforces de paraitre normal, au lieu de différent, mais Maman Seo t’as toujours dit qu’il était mieux de ne pas faire d’efforts à vouloir être comme les autres – car tu es comme tu es. Aussi, Maman Seo a vite découvert tes penchants pour la solitude. Différences. Incohérences. Tu n’aimes pas t’encombrer avec des amitiés puériles. Tu n’aimes pas qu’on te donne réellement des ordres. Tu es un peu trop honnête avec la nature. Alors qu’il t’arrive de sortir de chez toi, et de tes piles de livres entassés sur la table basse, tu te frais un chemin vers la société et finis toujours par te décevoir toi-même. Jamais on ne t’a demandé de sortir. Jamais on ne t’a demandé d’aller boire un verre après l’école. Jamais on ne s’est réellement intéressé à toi. Que tu sois introverti ou pas, ils auraient pu faire le premier pas – seulement, la mine renfrognée que tu arbores à chaque fois que tu franchis le seuil de la salle de classe ne les aident pas à « t’apprivoiser » comme il le faut.

La vie est un fleuve tranquille. Même le plus compétent des poètes ou le plus intelligent des philosophes ne pourrait être d’accord avec toi quand tu affirmes que cette « citation » est complètement absurde, fausse, et sans équivoque, contre la réalité. Si la vie était belle et bien un fleuve tranquille, pourquoi ta mère aurait-elle péri ? Tu cries l’injustice, mais il s’agit juste du destin qui a été tracé pour Maman Seo. Tu te sens abandonné, et ta carapace se referme davantage avec le temps qui passe. Tu t’éloignes de tes proches. Tu t’enfonces dans l’obscurité, et dans la solitude. Monsieur Hwang voulait faire de toi un bon petit soldat, peut-être, mais tu n’y fais guère attention. Tu veux vivre de tes propres ailes. Tu veux te montrer responsable. Seulement, comment être responsable quand la vie s’oppose à tout ce que tu fais ? Tu accumules bêtises sur bêtises lorsque tu commences à travailler pour un ou deux restaurants près de chez Monsieur Hwang. Maladroit, tu as beau t’excuser qu’on te vire déjà. Tu le prends mal. A chaque fois. Un froncement de sourcils sur ton front se dessine et on peut déjà comprendre que la colère t’empêche d’être « gentil ». Seulement, as-tu déjà été gentil envers quelqu’un à part ta propre mère ? Peut-être pas. Le mot gentil n’est pas défini comme il se doit dans ton vocabulaire. La tendresse que tu veux établir avec certaine personne s’avère être d’une rudesse encore trop forte. Tu n’as aucunes manières quand tu t’adresses à quelqu’un. Ton frère pourrait aussi bien être ton employeur que tu n’y verrais aucune différence. Une grimace se dessine sur ton visage quand on met à la porte du restaurant ou de la boite de nuit où tu t’es acharné à faire des efforts. Des efforts très peu accomplis, semblerait-il. Le dernier employeur qui t’a viré, a osé te critiquer. Aurait-il dû ? Sans doute pas, mais il ne te connait pas vraiment. Il ne pouvait pas savoir que tu frapperais sur une table, colérique, les joues rouges, car tu détestes vraiment qu’on te parle sur ce ton-là. Vivre comme étant le seul « homme » de la famille, même si Young Sun était présent, ne t’as jamais aidé à supporter les remarques, les critiques, les ordres, les conseils. Tu préfères davantage accomplir ce que tu dois faire par toi-même, par tes propres choix, tes propres gestes – plutôt que d’écouter ton frère qui te fait la morale parce que tu n’acceptes toujours pas l’aide que Monsieur Hwang veut t’offrir. Orgueilleux, teigneux, entêté, tu penses toujours avoir raison sur tout. Tu penses toujours être capable de gérer. Tu penses toujours pouvoir faire sourire quelqu’un. Or, plus d’une jeune femme que tu as approchée dans ta vie est repartie en pleurant. Or, tu n’as pas d’amis très fixe. Les seuls proches qui te connaissent, ont du mal à supporter tes humeurs massacrantes. Tu aimerais changer, mais es-ce dans ta possibilité ? Être responsable, c’est ton but précis, pas de changer, pas de t’améliorer. Celui qui ne t’apprécies pas, qu’il aille au diable – tu n’as besoin de personne – et c’est ça qui t’éloigne du monde.


moi si j'étais roi...
« Moi ? Roi ? Un jour ? Vous rêvez, déjà. Et puis, c'est déjà assez barbant d'être le précepteur de deux petits princes de la famille royale, parce que, moi, je suis un génie. D'ailleurs. C'quoi un génie ? Un homme doté d'un QI super développé ? Le roi devrait s'en procurer un, n'es-ce pas ? Parce que, vu le nombre de bêtises qu'il accumule, et le nombre de problèmes qui surviennent dans le pays. Sérieusement, ils devraient se remettre en question. Enfin bon. C'pas comme si ils étaient tous médiocres dans la famille. On dit que deux ou trois ont encore la cervelle bien à l'endroit pour voir qu'ils causent du tort à la population. Enfin, deux ou trois, c'même pas sur que la moitié de leur cerveau ne soit tourner vers les problèmes majeurs que le roi a engendré. Enfin, j'dis ça, j'dis rien. J'ai pas le droit de parole pour leur émettre mon opinion. Puis, si on était au temps du roi de Joseon, j'me serais limite fait couper la tête pour avoir oser dire tout ça, déjà. Donc. Moi ? Roi ? JAMAIS. Parce que j'ferais autant de bêtises que l'actuel, et puis, chui pas assez responsable pour cela. Pas... encore ? » ♦ DOWN TO ROYALTY.

tell me your story.
« T’as vu ta dégaine, Seo ? T’es pire qu’un intello de première classe. »
« Soit pas méchant, Sun-ah, c’est un plus p’tit que toi. »
« Tu le défends ? »
« Loin de là. Mais il a même pas dix ans, va voir ailleurs. Nee ? »

Petit Young Jae a souri à cette fille qui lui avait « sauver la vie » disons. Elle était jolie. Elle était souriante. Petit Young Jae n’a jamais su comment s’y prendre avec les femmes. C’était un idiot. C’était un simple génie qui ne pouvait pas faire autre chose que calculer le pourcentage de chance qu’elle puisse lui rendre son sourire ou partir en levant les yeux au ciel. Bref. C’était grâce à elle qu’il avait … grandit ?


« On l’appellera Young Jae. Comme Appah. »

Petit Young Jae a toujours voulu se montrer digne de ce qu’il peut devenir. Pourtant, dès sa naissance, il fut un poids indéniable pour la famille. Petit génie en herbe, il accumulait les bonnes notes, ainsi que les moqueries. On disait de lui qu’il était le chouchou des professeurs. On disait de lui qu’il avait la grosse tête. Ils n’avaient pas tort, mais comment pouvaient-ils savoir que Petit Young Jae avait le cœur brisé au moment où ils s’adressaient à lui dans la cour de récréation en riant ? Il n’aimait pas ça. Il essayait constamment de se montrer meilleur que ce qu’il ne paraissait être aux yeux du monde, mais le garçon retombait sur ses pieds inlassablement. Un soupir et il s’enfuyait dans un couloir. C’est ainsi qu’il a toujours procédé lors de son enfance. A l’école, on le traitait comme un moins que rien. Ils étaient jaloux, sans doute, de son intelligence. Ils préféraient se venger en l’enfoncer dans sa solitude, en le martyrisant comme ils se devaient de le faire. Seulement, il fallait bien reconnaitre qu’un jour Petit Young Jae n’accepterait plus cela. Un jour. Il éclata. Il explosa. Il devint méchant. Il se mit davantage les gens à dos. Mais il fut honnête et précis dans le mal qu’on lui avait procurer lors de ces dernières années. En primaire, on lui avait jeté un sceau de peinture sur la tête. Maman Seo l’avait disputé et privé de dîner quand il était rentré. Young Jae ne cherchait jamais à se justifier. Ce n’était pas la peine, car Maman Seo préférait toujours croire Young Sun, que son cadet, que son petit dernier.

« Suis l’exemple de ton frère, bon sang. Lui il fait des études de droit. Lui il va devenir important. »
« C’bon, m’man. Youngie a douze ans, laisse le voyons. »

Petit Young Jae a toujours été déterminé à prouver à Maman Seo qu’il était meilleur que Young Sun. Il avait bien tort d’agir de la sorte, mais Young Jae était jaloux. Maman Seo s’inquiétait davantage de la vie de son grand frère que de lui. La différence d’âge entre eux avait beau être quasi-importante, Young Jae se fichait bien d’avoir un Hyung de vingt ans quand lui en avait dix. Il l’enviait. Il le détestait pour avoir acquis toute la confiance, toute l’attention de Maman Seo. Young Sun faisait toujours en sorte que son petit frère finisse par l’apprécier. Seulement, jamais il n’eut réussi à casser la barrière immense qui s’installait entre eux, quand il lui rendait visite à lui et Maman Seo. Petit Young Jae n’aurait pourtant jamais cru pouvoir le dire un jour, mais son frère « il est incroyable. » Et ça, personne ne pourra changer l’idée qu’il se fait de lui. Aux premiers abords, Young Jae était déterminé à lui rendre la vie difficile. Mais il a oublié un détail : Leur mère est morte. Leur mère. A eux deux. Et il ne lui reste plus que Young Sun a présent.

« Nous sommes là, nee ? Avec So Ra. On peut… »
« Non. »
« Y-oung Jae… »
« J’ai dit Non. »

A côté de tout cela, il y avait Papa Hwang, ou plutôt, Monsieur Hwang. Young Jae détestait l’appeler « Papa » ou par son prénom. Il a décidé qu’il resterait Monsieur Park jusqu’à ce qu’il crève et se retrouve dans une tombe en bêton à côté du cercueil de sa propre mère. Monsieur Hwang était l’ancien mari de sa mère. Il l’est toujours d’ailleurs. Il est veuf. Maman Seo semblait l’aimer éperdument la dernière fois que Young Jae ai mis les pieds dans la résidence « familiale ». Après qu’elle se soit installée avec Monsieur Hwang, il a décidé de vivre de ses propres ailes.

« Vous êtes virés. »
« Mais… Pourquoi ? »
« Pourquoi ? Vous osez demander, Seo ? »
« Ben… Ouais ? »

Young Jae était un gamin. Young Jae ne pouvait rien faire sans se retrouver à la porte du minable appartement dans lequel il a décidé de loger. Mais Young Jae enchainait les boulots et se retrouvait inlassablement à la porte à cause de sa médiocrité au travail manuel. Il ne faut pas l’oublier, mais Petit Young Jae est un enfant encore. Il semble être bel et bien un homme au jour d’aujourd’hui. Seulement, arborant ses dix-huit ans, avec un sourire niais et une allure décontracté dans la rue, Petit Young Jae ne semble pas encore être prêt à devenir un homme honnête et responsable. Il est loin du compte, surtout si il ne trouve pas rapidement un emploi stable et un logement dont le loyer est raisonnable et les locaux moins miteux que son ancien appartement.
Oy! Moi c'est Lu.J'ai dix-huit ans. Je vis en France. J'ai trouvé ce forum grâce à mine. Je suis connecté généralement 5/7. Mon personnage est mon troisième (ne dites rien. Je saiiiis.) compte et est interprété par shin won ho. Et puis, le code du règlement, il me semble que c'est auto-validation. Sinon, j'voulais vous dire : J’AI EU MON BAC HIER DONC J’AI LE DROIT AU TC ! /mur/. <3


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: YOUNG JAE ♥ The wheel breaks the butterfly   Sam 7 Juil - 20:28

moi je viole les règles parce que je viens te bienvenuter sans être valider (a)
t'façon, tu peux pas punir ta dongsaeng èé
donc bienvenuuuu ici pour la troisème fois (même si c'est la première fois que je te souhaite la bienvenue *osef*) maintenant cours me réserver hwang sora
*lui offre plein d'amour dans un joli petits paniers en osier couvert de fleurs*
edit; en plus je suis première, si c'est pas la classe ça 8)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: YOUNG JAE ♥ The wheel breaks the butterfly   Sam 7 Juil - 20:43

Baek Dawn a écrit:
moi je viole les règles parce que je viens te bienvenuter sans être valider (a)
t'façon, tu peux pas punir ta dongsaeng èé
donc bienvenuuuu ici pour la troisème fois (même si c'est la première fois que je te souhaite la bienvenue *osef*) maintenant cours me réserver hwang sora
*lui offre plein d'amour dans un joli petits paniers en osier couvert de fleurs*
edit; en plus je suis première, si c'est pas la classe ça 8)

nyahahaha. de toute manière, youngiiie il va pas finir avec sora, mais avec la demoiselle qui fait sulli, qui est même pas sur mémésene pour que je lui dise que j'ai enfiiin crée mon petit youngiiiie~. Bwuaaaai, t'as vue comment je suis faible, dongsaeng ? Suis pas l'exemple, hein ? Sinon, c'sur que tu vas finir avec dix milles rps sur le dos et un bac en poche /mur/ D'ailleurs... Comment j'ai fais Oo ? /doublemur/ Ouais, bon. Dawn et Youngjae auront un lien. Ji Woo et Dawn auront un lien. Chae Won et Dawn auront un lien. Je te dois TROIS liens ? DEJA ? /pan/ Bwahahaha. You're the first. You're the best. N'empêche. J'ai l'air un bête, mais j'ai déjà des tonnes d'idées en tête. Parce que. Je connais ton pv comme je l'ai lu et mis en place avec les codes. /mavie.com?/ Sur ce... flood off.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: YOUNG JAE ♥ The wheel breaks the butterfly   Sam 7 Juil - 23:43

young jae *______*
han honte à moi, j'aurais du être la première ;o; -et en plus mon message risque d'être court j'ai pas beaucoup de batterie ;o;- enfin bref, je t'aiiiiiiiiiiiiiiiime *O* on va faire une minjae de malade -quand j'aurais aussi fini ma fiche ;o;- ♥
bref iluuuuuuu ♥ & fight pour ton hsitoiiire ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: YOUNG JAE ♥ The wheel breaks the butterfly   Dim 8 Juil - 18:21

Espèce de faiiiiiiiible
/parpaing/
Mais je t'aime quand même <3
(puis voui, voui, vouiiii, je vais faire mes fiches <3)
Revenir en haut Aller en bas
The King
& vous devez m’obéir.

& vous devez m’obéir.
avatar

Pseudo : luu&abby.
Célébrité : the king.
Date d'inscription : 28/04/2012
Messages : 230

MessageSujet: Re: YOUNG JAE ♥ The wheel breaks the butterfly   Dim 8 Juil - 19:51


bienvenue sur LLTK !


Maintenant que tu es validé(e), tu peux d'ores et déjà aller recenser ton avatar, ici. Si tu désires créer un scénario lié à ton personnage, tu peux te rendre dans la partie du forum " wanted " où le formulaire de création est à votre disposition, ainsi que de petites règles à respecter. A présent, tu peux aussi aller créer ta fiche de liens, ici et te faire de nouveaux amis. N'oublie pas de trouver un emploi, un logement et de créer tes outils multimédias, ici et ici. Sur ce, nous te souhaitons encore la bienvenue. Nous espérons que tu t'amuseras parmi nous. ET BON JEUUUUUUUU <3
votre staff ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://longlivetheking.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: YOUNG JAE ♥ The wheel breaks the butterfly   

Revenir en haut Aller en bas
 
YOUNG JAE ♥ The wheel breaks the butterfly
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: archives :: présentations-
Sauter vers: