AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dur dur d'être un petit [ PV.So Ra noona]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dur dur d'être un petit [ PV.So Ra noona]   Ven 9 Nov - 6:10

Assis, je regardais l'horloge de la classe. Mes deux pieds se balançaient tranquillement au gré de la leçon d'anglais qui était en train de se donner. J'aime l'anglais, je trouve que c'est une très belle langue et j'aimerais bien retourner en Angleterre quand j'aurais rencontré mon papa. Mon esprit est nullement concentré sur la leçon qui est en train de se donner et pourtant, je réponds de façon évasive aux questions du professeur. J'ai peur, car dans quelques minutes, je vais devoir affronter la démone de la route. Je sais que les démons n'existent pas, mais ils lui ressembleraient s'ils venaient dans notre monde. Elle a les cheveux blonds, elle me traite toujours comme son majordome ou esclave (cela dépend de son humeur), elle n'arrête pas de me parler de son monde et de son trône. La dernière fois, elle a mangé tous les bonbons que je m'étais acheté à la confiserie du coin en me disant que je devais satisfaire ma futur reine. La cloche sonne et je me dépêche à me proposer pour être de corvée.

Je passe la brosse sur le tableau avant de le nettoyer avec de l'eau. J'ouvre la fenêtre pour surveiller les alentours et vérifier si démone ne traîne pas dans le coin. Je frappe les brosses à tableau ensemble pour enlever le surplus de craie à l'intérieur. Un coup de balais et j'ai fini le travail. Maintenant, je prends la direction du palais royal. Maman ne peut pas venir me chercher, Do Il n'est pas à l'appartement et je n'ai pas de baby-sitter pour me garder. Je suis donc l'un de ces chanceux qui ont la chance d'entrer et de sortir à ma guise de ce majestueux palais qui me fait penser à Buckingham palace. J'enlève mes chaussures pour mettre mes espadrilles et je sors en courant jusqu'aux grilles de l'école. Je m'arrête pour sortir en premier ma tête pour vérifier que la voie est libre. Je regarde à gauche, rien. Je regarde à droite, personne. Je pousse un soupir de soulagement et au lieu de m'engager à droite comme d'habitude, je pars vers la gauche. Je n'arrive pas à croire que la démone va au lycée dans le même quartier que moi. Si seulement elle n'avait été de passage, mais non... à toutes les fois que je rentre à pied, je me transforme en souffre-douleur jusqu'à temps qu'un croisement nous sépare. Aujourd'hui, rien de tout ça!

Je me risque même à trottiner de bonheur. Je m’arrête quelques instants pour observer une confiserie et je fouille dans les poches de ma blouse pour voir s’il me reste un peu d’argent de mon dîner. Je compte les quelques pièces qui me restent et j’en ai assez pour un paquet de jujubes et une sucette. Je regarde des deux côtés et je traverse la rue pour aller acheter mon petit trésor. Je développe la sucette en sortant et je la mets dans ma bouche. Je retourne du bon côté de la rue et je continue à marcher en savourant mon butin. Je regarde les dalles de béton devant moi et j’aperçois une petite chose bougée. Je m’approche et je me penche pour regarder. En face de moi, il y a une chenille. «AH!» Je me dépêche de la prendre dans mes mains en voyant un homme passer tout prêt. Je courus un peu plus loin et je me penchais devant un bosquet pour la déposer sur une feuille.

En petit bonhomme, je regardais la chenille se déplier et commencer à ramper vers la branche à quelques centimètres d’elle. «Tu sais, tu n’es pas très très jolie c’est pour ça que les gens ne font pas attention à toi… Mais bientôt, tu seras un magnifique papillon et tout le monde va être jaloux de tes couleurs et de ta liberté. Alors! Il ne faut pas que tu ailles sur le trottoir si tu ne veux pas mourir bêta!» Dis-je en passant mon doigt sur son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Hwang So Ra
& DOWN

& DOWN
avatar

Pseudo : day
Age IRL : 23
I'm also : Chang Hyun Su
Célébrité : Jang Hae Byul
Date d'inscription : 11/10/2012
Messages : 59

MessageSujet: Re: Dur dur d'être un petit [ PV.So Ra noona]   Sam 10 Nov - 9:56

So Ra regardait tranquillement la montre accroché à son poignet. Les minutes ne passaient pas, c'était presque affolant. Et pourtant, la fin de cette horrible journée de cours – qui ressemblaient d'ailleurs à quasiment toutes celles qu'elle connaissait dans ce lycée synonyme de prison – arrivait bientôt. Il fallait dire qu'en même temps, en passant son heure à regarder les nuages qui passaient par la fenêtre, le temps ne pouvait pas passer plus rapidement. Sauf que, s'intéresser au cours était une sorte de mission impossible pour elle. Son professeur était en réalité un somnifère ambulant, ou alors ça avait un rapport avec les cours. C'est sûr qu'on pouvait trouver mieux question intérêt. Bon, d'accord, la blonde ne savait même pas de quoi ils étaient en train de parler. Et alors ? Ce n'est pas ça qui allait changer sa vie.

Et voilà, l'heure était enfin finie, il était tant. Elle allait pouvoir rentrer tranquillement chez elle, manger sa tablette de chocolat – ce qu'elle allait d'ailleurs commencer à faire sur la route – et jouer avec ses poupées. Autrement dit, elle avait plein de choses à faire, un emploi du temps de malade. Elle sortit donc du lycée en ignorant les personnes qui lui parlaient. Franchement, pourquoi devrait-elle leur répondre. Elle ne les aimait pas, ils la prenaient pour quelqu'un de bizarre, pour une personne autre qu'elle était. Peut-être que c'était pour ça qu'elle haïssait autant ce lieu, et surtout les personnes qui le composaient. Elle soupira en passant devant une énième personne qui la regardait bizarrement. Ce n'était pas mieux dans la rue que dans le lycée, alors à quoi bon sortir. Elle préférait être chez elle, dans son monde. Elle marchait donc rapidement, croquant à intervalles réguliers une tablette de chocolat au lait qu'elle avait sorti de son sac. Elle aimait tout dedans, le goût sucré, la texture. Elle ne pouvait pas comprendre comment les personnes pouvaient préférer les bonbons. C'est d'ailleurs ce qu'elle se disait tous les soirs en passant devant la boutique de confiserie. Quand elle serait reine, elle la ferait brûler et la remplacerait par une énorme boutique de chocolat.

En réalité, il y a une seule personne que So Ra aimait voir en sortant du lycée. Un petit garçon qui même si ça lui faisait du mal de l'avouer était totalement adorable. Mais bon, elle ne lui dirait jamais. Aucun bourreau digne de ce nom n'est gentil avec son souffre-douleur, parce que dans son cas, il n'y a sûrement pas de mots plus appropriés pour décrire comment la blonde traite le petit garçon. Bien sûr, dans le fond, elle n'est pas si méchante qu'elle en donne l'air. En gros, elle ne va pas jusqu'à le battre. Elle serait même prête à le défendre si quelqu'un d'autre s'en prenait à lui, mais ça c'est plus parce qu'elle ne supporte pas qu'on touche à ses jouets. Et le petit garçon l'était un petit peu quand même. D'ailleurs, voilà qu'elle l’apercevait, paquet de bonbons à la main, en train d'aider un petit animal bizarre et insignifiant. Donc voilà, elle s'était trouvée une occupation pour ne pas mourir d'ennui sur le chemin retour.

« Mais c'est mon petit souffre-douleur préféré ! »

En réalité, c'était son unique souffre-douleur pour la simple raison qu'elle n'avait pas envie d'avoir plusieurs futurs suicides sur la conscience. C'est vrai que des fois, elle se demandait comment il faisait pour réussir à la supporter. So Ra réussissait très bien à être pire qu'insupportable quand elle en avait envie. Mais il fallait avouer que c'était marrant, et puis voir un enfant rentré tous les soirs seul, c'était plus que tentant pour la jeune fille.

« Alors comme ça, maintenant tu fais dans la protection des chenilles ? »

Elle s'était penchée par l'épaule du garçon pour regarder le petit animal qui se transformait bientôt en un magnifique papillon plein de couleurs pétantes comme la blonde les aimait. En fait, elle aimait bien cet animal, même s'il était un peu bizarre, surtout dans son changement d'état, vu qu'elle n'avait jamais essayé de le comprendre. Les choses arrivaient comme ça, sans qu'on ait forcément besoin d'en connaître la raison, c'était logique. Elle recroqua dans son chocolat. Pourquoi ce gamin mangeait des bonbons ? Il ne comprenait pas que c'était mauvais pour sa santé ? Le seul avantage de ces boules de sucres, c'était leur couleur, pas leur goût, c'est bien connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dur dur d'être un petit [ PV.So Ra noona]   Jeu 22 Nov - 21:51

« Mais c'est mon petit souffre-douleur préféré ! » Ne pas bouger. Faire comme si je n’avais rien entendu. J’avais parlé beaucoup trop vite à la sortie de l’école. Il faut croire qu’elle avait vraiment le don de me retrouver. J’étais toujours en petit bonhomme et j’essayais de fixer mon attention sur la chenille devant moi. « Alors comme ça, maintenant tu fais dans la protection des chenilles ? » -Oui, je fais dans la protection des chenilles et qu’est-ce que ça peut te faire?- Oui, je me révolte souvent à l’intérieur de moi et j’ai beaucoup de mal à répliquer aux gens. Ça doit être pour ça que je fais un bon souffre-douleur. Je me contente de gonfler mes joues, c’est une manie que j’ai pour contenir ma frustration et je jette un dernier coup d’œil à la chenille pour être sûr qui ne lui arrive rien. Après tout, je ne l’ai pas sauvé pour qu’une fourmi l’attaque sur sa feuille. L’odeur du chocolat vient me chatouiller les narines et me narguer. Je me relève d’un bond et je me retourne lentement. Je fais face à la jeune fille aussi raide qu’un bâton et je lui lance un regard noir. –Quoi? Elle le mérite voilà tout!-

«C’est ça, rigole!» -On verra bien c’est qui, qui rigolera de l’autre dans une dizaine d’année.- Me dis-je pour moi-même en regardant la jeune femme avec un air offusqué. Oui, dans une dizaine d’année, je serais plus grand qu’elle, plus fort et ça sera à mon tour de la taquiner. Je l’amènerais dans ces derniers retranchements psychologiques comme elle a le don de le faire avec moi. Je place mon sac sur mon épaule et je lui tourne le dos pour continuer mon chemin. Je ne suis pas fou… je sais bien qu’elle va me suivre pour continuer de m’embêter et essayer de me faire exploser, mais au moins, je raccourcis la distance qui me reste à faire.

Je continue de mordiller ma sucette tout en regardant sa palette de chocolat. J'adore le chocolat moi-aussi, mais malheureusement, à cause de So Ra, j'ai arrêté d'en acheter puisqu'elle finissait toujours par me la prendre puisqu'elle est accro à cette sucrerie qui est toute aussi mauvaise pour la santé que mes bonbons. «J'espère au moins, que tu prends le temps de te laver les dents, parce que tu vas devoir finir chez le dentiste bien vite.» Petite pointe d'inquiétude ici, non... pas vraiment... Je veux tout simplement lui faire un petit sermon qui va probablement passer comme du vent dans ses oreilles. So Ra est comme ça. Elle est au-dessus de tout et elle ne souffre jamais de rien. «Tu n'as pas de devoirs?»

Je viens de remarquer que la jeune fille n'a pas de sac avec elle. Je suis surpris de voir que le lycée donne beaucoup moins de devoirs que le primaire. Mon sac est rempli de cahiers de notes et de livres pour faire mes projets qui sont à remettre dans les prochaines semaines à venir. «Ah moins que tu paies quelqu'un pour les faire?» Cela ne m'étonnerait pas de la jeune femme.

Bon... je dois l'avouer, j'ai beau dire que la jeune femme m'énerve au plus haut point, mais elle est toujours là pour me raccompagner sur le chemin du retour. Elle n'est peut-être pas aussi sympathique que certains, mais au moins... je me sens moins seul. Je ne lui dirais jamais, parce que ça ferait énormément plaisir à sa majesté de savoir ça et que son ego deviendrait sur-dimensionné. Il l'est déjà assez comme ça, donc je ne rajouterais pas une couche...
Revenir en haut Aller en bas
Hwang So Ra
& DOWN

& DOWN
avatar

Pseudo : day
Age IRL : 23
I'm also : Chang Hyun Su
Célébrité : Jang Hae Byul
Date d'inscription : 11/10/2012
Messages : 59

MessageSujet: Re: Dur dur d'être un petit [ PV.So Ra noona]   Jeu 29 Nov - 16:49

Ce qui était sûr, c'est qu'il n'y avait qu'un garçon de l'âge de Min Hyunk pour agir de cette façon. Protéger une chenille. Quelle idée, vraiment. Pour So Ra, c'était presque illogique. Elle ne ferait bien sûr jamais de mal à l'insecte, mais de là à le mettre en sécurité, il y avait une marge. D'un côté, c'était mignon, presque adorable, sauf qu'elle ne l'avouerait jamais vu que ça lui ferait beaucoup trop plaisir. Et puis, le taquiner était une de ses passions surtout qu'il avait tendance à toujours réagir sur la défensive. D'un côté, c'est normal, surtout lorsqu'on se fait toujours embêter par la même personne. Et pourtant, elle aurait cru qu'au bout d'un moment, il se serait lassé de ce comportement. Seulement, ça aurait été sous-estimé l'innocence que prodigue l'enfance. Quelle chose merveilleuse. C'était, à ce qu'elle se rappelait, une époque magnifique où tout paraissait beaucoup plus simple. Une blonde folle à lier qui venait l'embêter tous les soirs, et c'était le démon de qui il fallait toujours se méfier. Elle se mit à rire avant d'ébouriffer les cheveux du garçon. Il était plus petit qu'elle, et vu qu'elle n'était pas très grande, elle profitait toujours d'être pour une fois un peu supérieure en taille. Surtout que ça ne durerait pas. Tout le monde grandit un jour, sauf elle.

« Tu sais très bien que ça ne me fait rien. Je trouve ça très enfantin, c'est tout. »

Enfantin. Ce mot ne pouvait pas vraiment avoir une connotation péjorative d'une personne jouant encore avec des poupées. Mais de là à dire qu'il s'agissait d'un compliment, il y avait des limites. Alors pourquoi l'utilisait-elle ? Juste parce que aucun autre ne convenait à la situation. Et puis, elle n'avait pas vraiment envie d'être méchante. Bien sûr, il pensait sûrement qu'elle l'était, mais le plus important pour elle c'était ce qu'elle pensait elle-même.

Rigoler ? Mais jamais. Elle était totalement sérieuse. Vraiment, ce serait très mal la connaître, il ne faut jamais plaisanter avec ce qui est important. D'ailleurs, pour croire ça, il devait être aussi fou qu'elle en fait. C'est sûrement la conséquence de faire la route tous les jours en sa présence. En tout cas, il ne perdait rien pour attendre. Quand elle serait reine, et que tout le monde devrait lui obéir au doigt et à l’œil, elle lui donnerait une place très haut placée, où elle pourrait lui faire accomplir tous ses désirs. Oui, voilà qui était une excellente idée. Elle s'en rappellerait pour plus tard. Elle ne préféra pas répondre à cette presque insulte. Oui, il fallait un rien pour l'énerver. Elle était comme ça. Elle croqua un bout de sa tablette de chocolat noir. Que c'était bon, à la fois sucré avec un petit côté amer. Que c'était antistress. D'ailleurs, c'était bien la seule chose capable de la calmer.

« Dentiste ? Bien sûr que non. Je suis pas une gamine qui se laisse avoir par un peu de sucre, moi. »

Elle insista sur le dernier mot en lançant un regard mauvais à la cochonnerie qu'il avait dans la bouche. Non, le chocolat n'était pas comme sa sucette, une boule de sucre concentré collé avec l'aide d'un colorant.

« Par contre, je m'inquiéterais presque pour tes dents. Combien de fois je vais devoir te dire que c'est mauvais pour ta santé. »

Oui, So Ra aurait presque tendance à s'inquiéter pour la santé du garçon à chaque fois qu'elle le voyait avec des bonbons. Elle prit l'autre extrémité de sa tablette pour en casser un bout et lui donner. Même si elle ne partageait presque jamais son chocolat, il s'agissait quand même de son souffre-douleur, et en tant que future reine, elle devait prendre soin de la santé de ses sujets. Elle ne fut pas surprise lorsqu'elle l'entendit faire une remarque sur ses devoirs. C'est sûr qu'elle ne bossait pas vraiment, le lycée était quelque chose de complètement inutile d'après elle. Peut-être que l'année prochaine, à l'université, ça changerait, même s'il ne fallait pas s'y attendre.

« Franchement, je pensais pas que tu avais aussi basse estime que moi... »

Ce n'est pas parce qu'elle ne bossait pas qu'il fallait croire qu'elle allait payer quelqu'un pour le faire. Elle détestait être félicitée pour le travail des autres. C'était totalement idiot, vraiment.

« Et toi ça va ? Toujours premier de ta classe ? Y'a personne qui t'embête au moins ? »

Il allait sûrement croire qu'elle était en train de se moquer d'elle, ce qui n'était peut-être pas le cas. Enfin, elle ne savait pas vraiment. Elle posait des questions comme ça, comme ça lui venait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dur dur d'être un petit [ PV.So Ra noona]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dur dur d'être un petit [ PV.So Ra noona]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon petit Marronnier
» Le petit journal de Septembre 09
» Quantité petit déjeuner
» petit jardin de ville à Quimper (finistère sud )
» Un petit coffre marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: archives :: RPs-
Sauter vers: